Les spectacles Culture Diff'

L'entreprise Culture Diff' a participé à l'élaboration de deux spectacles de planétarium (Etoiles d'Egypte, Les Etoiles de Pharaon) ainsi qu'à la réalisation de trois conférences-spectacles (Le Tango des Etoiles, De Atoum à Hubble, La Création du Monde). Les descriptifs de ces spectacles figurent ci-après, dans l'ordre chronologique de leur conception :
ligne horizontale
point [Spectacle Art & Science] Le tango des étoiles

Ce spectacle est le fruit d'une collaboration avec les associations IntermiDanses et Les Chemins Buissonniers, Club "Sciences et Citoyens" du CNRS également Club UNESCO qui organise régulièrement des rencontres, des conférences-spectacles associant l'imaginaire, la créativité et le talent d'artistes et de scientifiques. Il a été présenté le 10 août 2013 à Savères (31).
« Le tango des étoiles évoque la danse des corps célestes. Ce mouvement, tout comme celui des danseurs, résulte de la recherche permanente d'équilibre entre les forces antagonistes qui les gouvernent : la gravitation d'une part, le rayonnement d'autre part. La gravitation, responsable de l'effondrement de la matière interstellaire, de la naissance des étoiles et de leur cortège de corps rocheux (planètes, astéroïdes) et gazeux (planètes, comètes), de leurs mouvements respectifs également (forme et inclinaison des orbites, collisions). Le rayonnement, source de pulsations stellaires, d'ionisation de la matière interstellaire, indispensable à la vie. Cette soirée dansée vous guidera, pas à pas, sur le chemin de la création d'un système solaire et de l'apparition de la vie sur d'autres Terres, visibles depuis le ciel de Savères ... »

Ce spectacle vous invite à une balade entre danse et astronomie, à une envolée scientifique et poétique au coeur de la formation d'un système solaire, avec Karine Gadré, Astronome et Jorge Saraniche, musicien, en compagnie du conteur Jean-Michel Hernandez.

Le contenu scientifique et illustré de ce spectacle Art & Science est disponible ici.
Tango des etoiles
ligne horizontale
point [Spectacle de Planétarium] Les étoiles de Pharaon

Ce spectacle est le fruit d'une collaboration avec la Cité de l'Espace de Toulouse. Il présente quelques-unes des connaissances égyptiennes en matière d'astronomie observationnelle en relation avec divers mythes, sur fond d'images de synthèse : les pyramides du plateau de Gizeh, le temple d'Hathor à Dendérah, le temple jubilaire de Ramsès II à Thèbes Ouest, le temple d'Abou Simbel, etc. Il est projeté sur les écrans de la Cité de l'Espace depuis janvier 2007 et disponible en langue des signes depuis avril 2008.

Les étoiles de Pharaon
ligne horizontale
point [Spectacle Art & Science] De Atoum à Hubble : voyage dans le cosmos entre passé et présent
Ce spectacle est le fruit d'une collaboration avec Les Chemins Buissonniers, un Club "Sciences et Citoyens" du CNRS également Club UNESCO qui organise régulièrement des rencontres, des conférences-spectacles associant l'imaginaire, la créativité et le talent d'artistes et de scientifiques. Il a été présenté le 9 décembre 2005 à Rieumes (31) et a donné lieu à la présentation du calendrier 2006 consacré à l'archéastronomie égyptienne.

« Derrière les mots se cachent un sens ... et des sons. Les sons constituent la résonance des mots. A écouter Claude Nougaro, il semblerait même que la poésie soit faite de sons qui ont du sens. En cette soirée que nous souhaitons poétique, les voix de la viole de gambe (Nathalie Estévenin) et du chant (Luc Baron) se joindront à celles de la science (Karine Gadré) pour vous faire partager l'émotion associée à la redécouverte de quatre mille années d'histoire de l'humanité. Quatre mille années d'évolution de pensée, au travers l'érection d'édifices de pierre, la rédaction de textes hiéroglyphiques, ... Autant de vestiges dont l'orientation ou le contenu astronomique vous est dévoilé au sein du calendrier 2006, conjointement réalisé par l'entreprise Culture Diff' et Les Chemins Buissonniers. »

D'Atoum a Hubble
ligne horizontale
point [Spectacle Art & Science] La création du monde : mythes égyptiens et réalité scientifique
Ce spectacle est le fruit d'une collaboration avec Les Chemins Buissonniers, un Club "Sciences et Citoyens" du CNRS également Club UNESCO qui organise régulièrement des rencontres, des conférences-spectacles associant l'imaginaire, la créativité et le talent d'artistes et de scientifiques. Ce spectacle Art & Science centré sur l'archéoastronomie égyptienne a fait l'objet d'une présentation le 23 juillet 2005 à Saint-Elix le Château (31).

« A portée d'imaginaire, la passerelle est simple à établir entre l'Art et la Science. Troix voix entremêlées, la Voie Lactée (Karine Gadré), la voix chantée (Luc Baron) et la voix de la Viole de Gambe (Nathalie Estévenin) pour dire, chanter et jouer la création du monde. La création selon les anciens Egyptiens : un mythe, contrebalancé par la réalité scientifique actuelle. Ce voyage dans l'espace-temps vous contera l'origine de la vie sur Terre, l'évolution de la pensée humaine au fil des millénaires. Il témoignera de la capacité de l'Homme, depuis toujours, à s'émouvoir, comprendre, et exprimer son émerveillement face aux mystères ... »

Le contenu scientifique de ce spectacle Art & Science est disponible ici
La Creation du Monde
ligne horizontale
point [Spectacle de Planétarium] Etoiles d'Egypte. A la recherche du temple oublié

Ce spectacle entièrement dédié à l'Astronomie en Egypte ancienne a été conçu en 2004 au Planétarium de Saint-Etienne (Astronef). Il a été inauguré le 11 février 2005 en présence de nombreux journalistes et de quelques personnalités : Hoda S. Elmikaty, Directrice du Planétarium d'Alexandrie ; le Professeur Taha Abdalla, Conseiller Culturel et Scientifique auprès de l'Ambassade d'Egypte ; Ahmed Youssef, Ecrivain et Journaliste ; et moi-même, Karine Gadré, en tant que Conseillère Scientifique.

D'une durée de 60 minutes, ce spectacle est constitué de deux parties :


Etoiles d'Egypte
Première partie : Le temple oublié (~ 30 min)
De nos jours, dans la Bibliothèque d'Alexandrie. Une jeune archéologue du nom de Carla entreprend de poursuivre les recherches de son père égyptologue, récemment décédé. Elle consulte ses écrits, feuillette nombre de livres anciens et modernes, à l'affût du moindre indice concernant un temple oublié : le temple des gardiens du temps. "Regarde vers le ciel, lui avait conseillé son père. Sans doute y trouveras-tu la clé nécessaire à trouver l'emplacement de ce temple riche des connaissances astronomiques des anciens Egyptiens ..." Cette quète d'un temple ancestral conduira Carla et son ami Hotep sur le chemin d'aventures palpitantes, formidablement retracées par ce film constitué d'images de synthèse animées en vidéo pleine voûte (360°) :
Etoiles d'Egypte

Quelques-unes des images de synthèse projetées sur la voûte du planétarium
illustrent les étapes du voyage de Carla au Pays des Deux Terres.

Deuxième partie : La séance de planétarium (~ 30 min)
Un important décalage spatio-temporel (4000 ans et 15 à 20 degrés de latitude) sépare le ciel de l'Egypte ancienne du ciel de France actuel. Ce décalage est l'occasion d'aborder nombre de notions astronomiques fondamentales : le phénomène de précession des équinoxes et de nutation en longitude, le mouvement propre des étoiles, la mesure du temps qui passe au travers la succession des levers (héliaques) d'étoiles, etc. En assistant à cette séance, vous découvrirez les noms égyptiens d'étoiles brillantes telles Sirius ou bien encore Rigel, Bellatrix, les Pléiades, dont l'identification résulte du travail effectué au cours de ma thèse de doctorat.