L'âge de glace

Printemps 1275. L'Europe toute entière se fige dans un interminable hiver.
Les glaciers de montagne s'étendent, la surface de certains lacs reste gelée.
Le ciel est sombre, chargé d'aérosols souffrés issus d'une lointaine contrée.
Une vingtaine d'années plus tôt, un volcan tropical, le Samalas, éruptait.
L'explosion fut méga-colossale. Au point de générer un petit âge glaciaire.

Conjuguée à plusieurs minima successifs de l'activité solaire,
cette ère de refroidissement planétaire perdura six cents années.
Six siècles durant lesquels alternèrent phases de déclin et d'apogée.
Parallèlement, sous l'impulsion de quelques savants hérétiques et éclairés,
les sociétés humaines se libérèrent du joug de la chrétienté et évoluèrent.

Lentement mais sûrement, les idées, les techniques, foisonnèrent :
à mesure que notre connaissance des phénomènes naturels progressait
surgissaient le désir, la volonté, la nécessité, de les apprivoiser, de les dominer.
Extraire toujours plus de ressources pour produire davantage d'énergie s'imposait.
En se dissipant dans l'atmosphère, ce surplus mit un terme au petit âge glaciaire ...


L'âge de glace

Informations relatives à cette photographie :
  • Conditions de prise de vue : Sigma DP2 Quattro + HOYA PRO ND16 - F/8 - 1/80 sec - ISO 100
  • Outil de développement de la photographie : SIGMA Photo Pro 6.3.3
  • Optimisation de l'affichage des couleurs à l'écran : Navigateur Firefox 30.0 + Module Color Management 0.5.3
Mots-clés : éruption volcanique, petit âge glaciaire, sciences et techniques, réchauffement climatique, Lauragais, Tarn