Les flyschs de Socoa

Sous l'empire du vent,
l'entière surface de l'océan
amorce un ample mouvement.

Elle revêt un aspect ondoyant
- tourbillonnant et écumant
à l'approche du continent.

Cet incessant déferlement
réduit le moindre escarpement
en sédiments. Définitivement.
A la fin du Crétacé pourtant,
ces flyschs étaient imposants
- 400 mètres au point culminant.

Nés de l'empilement de sédiments
marins
à la lisière du continent,
leurs plis, leurs décrochements

témoignent de l'exhaussement
des Pyrénées, des mouvements
de l'écorce terrestre, partant.

Les flyschs de Socoa


Informations relatives à cette photographie :
  • Conditions de prise de vue : Lumix DMC-GF1 + Objectif 20mm F1.7 - F/8 - 1/800 seconde - ISO 100
  • Outil de traitement de la photographie : Silkypix Developper Studio 7.1.8
  • Optimisation de l'affichage des couleurs à l'écran : Navigateur Firefox 30.0 + Module Color Management 0.5.3
Mots-clés : flyschs de Socoa, Côte Basque, formation, sédiments marins, surrection des Pyrénées, effets de l'érosion