Renouvelable ?

Voici venu le solstice d'hiver,
seul jour auquel le Soleil disparaît
à l'extrémité du parc de turbines à air.

Bien souvent à cette époque de l'année,
un épais banc de brume recouvre la plaine,
diffusant les lueurs du Soleil à son coucher.


... A moins que les pales des arbres géants
n'aient fragmenté le disque solaire rougeoyant
comme elles scindent la brume en nébulosités ?

Ces courants d'air artificiellement générés
perturbent-ils les seuls oiseaux en formation
ou bien également le plan de vol des avions ?


Renouvelable ?

Informations relatives à cette photographie :
  • Conditions de prise de vue : Sigma DP2 Quattro - F/16 - 1/15 sec - ISO 100
  • Outil de développement de la photographie : SIGMA Photo Pro 6.3.3
  • Optimisation de l'affichage des couleurs à l'écran : Navigateur Firefox 30.0 + Module Color Management 0.5.3
Mots-clés : coucher de Soleil, brume, parc d'éoliennes, impact environnemental, coteaux du Lauragais, Tarn