La piste aux étoiles

Depuis des millénaires, l'Homme dresse des ponts au-dessus des fleuves afin d'en joindre les rives. Marcher sur l'eau est pourtant possible. Cela ne relève pas de l'utopie ni ne requiert la moindre magie. Il suffit en effet que la rivière concernée rencontre un ou plusieurs obstacles sur son trajet. Interrompu, le cours d'eau se change alors en une multitude de filés semblables aux lames d'un ponton submergé dont la traversée s'apparente à un simple numéro d'équilibriste. L'éclairage est assuré par divers lampadaires terrestres et autres luminaires célestes dont les reflets balisent la voie empruntée. L'orchestre est quant à lui constitué d'une infinité de molécules entrechoquées qui laissent échapper clapotis et gargouillis sur fond de grondement permanent. Aidé de ces quelques éléments, vous sentez-vous l'âme d'un acrobate itinérant ?

Marcher sur l'eau

Informations relatives à cette photographie :
  • Conditions de prise de vue : Fuji X-E2 + Objectif Fujinon XF 90mm F2 LM WR - F/16 - 5 secondes - ISO 200
  • Outil de traitement de la photographie : RAW file converter EX powered by Silkypix 3.2.19.0
  • Optimisation de l'affichage des couleurs à l'écran : Navigateur Firefox 30.0 + Module Color Management 0.5.3
Mots-clés : marcher sur l'eau, équilibriste, cirque, éclairage, orchestre, Villemur sur Tarn, Haute Garonne