Via Petrae (Chemin de pierre)

Le Sidobre, une enclave montagneuse située à la pointe sud-ouest du Massif Central, dans le Tarn. Le Soleil automnal caresse de ses pâles rayons le feuillage tantôt verdoyant, tantôt rougeoyant, des arbres qui tapissent la forêt. Il met en lumière ces rochers qui parsèment et bordent le sentier forestier. A l'image des chemins que les soldats romains s'employèrent à paver, dans l'Empire tout entier - dans la province de Narbonnaise notamment. C'était il y a 2000 ans environ. Ces blocs de granit sont bien plus anciens : ils résultent de la solidification puis de la cristallisation d'une poche magmatique datée de quelque 300 millions d'années. Cette poche s'est formée au sein de terrains métamorphiques du Cambrien supérieur (~ 500 millions d'années) que les eaux de ruissellement ont progressivement dissous, laissant apparaître le granit. Un granit de couleur bleue ou gris clair, que les eaux de pluie et la végétation ont érodé à leur tour, créant de magnifiques sculptures de pierre à l'équilibre parfois surprenant. Tels le Peyro Clabado et le rocher tremblant des Sept-Faux.

Chemin de pierre


Informations relatives à cette photographie :
  • Conditions de prise de vue : Fuji X-E2 + Objectif Fujinon XF 35mm F1.4 R - F/16 - 1/4 seconde - ISO 200
  • Outil de traitement de la photographie : RAW file converter EX powered by Silkypix 3.2.19.0
  • Optimisation de l'affichage des couleurs à l'écran : Navigateur Firefox 30.0 + Module Color Management 0.5.3
Mots-clés : Sidobre, Tarn, sentier forestier, rochers, granit, formation