Deux mille ans d'histoire

Ce halo de lumière artificielle laisse apparaître l'un des plus anciens vestiges de la ville de Toulouse : un fragment de rempart fait de briques rouges, de pierres blanches grossièrement taillées et de galets en provenance de la Garonne toute proche. L'édification de cette « enceinte de prestige » constituée d'une cinquantaine de tours reliées entre elles par des courtines, remonte au premier siècle de notre ère. Elle est contemporaine de l'essor de la cité (Tolosa) sous le règne de l'empereur romain Auguste. Progressivement, cette oppida latina, l’une des plus étendues de la province romaine de Narbonnaise, se dota d'un forum, d'axes de communication, d'une école, de temples, d'un théâtre, de thermes publics, etc. Autant d'éléments d'architecture et d'infrastructure qui propulsèrent la Toulouse romaine au rang de cité moderne.

2000 ans d'histoire


Informations relatives à cette photographie :
  • Conditions de prise de vue : Fuji X-E2 + Objectif Fujinon XF 35mm F1.4 R - F/8 - 5 secondes - ISO 200
  • Outil de traitement de la photographie : RAW file converter EX powered by Silkypix 3.2.19.0
  • Optimisation de l'affichage des couleurs à l'écran : Navigateur Firefox 30.0 + Module Color Management 0.5.3
Mots-clés : Toulouse, remparts, fondations, Empereur romain Auguste, Province de Narbonnaise