Candèla per la nuèit (Une chandelle dans la nuit)

Minerve dans l'Hérault, à quelques encablures du Parc Naturel Régional du Haut Languedoc. De l'antique cité médiévale érigée au sommet d'une véritable forteresse naturelle - un éperon rocheux qu'enserrent les gorges de la Cesse et du Brian - ne subsistent aujourd'hui que les remparts et la chandelle (candèla en occitan), soit le pan de mur du château vicomtal du XIIIème siècle, objet de cette photographie. Une photographie prise de nuit, au travers d'un filtre rouge, comme pour mieux souligner la succession de tragédies dont cette cité fut le théâtre au cours du précédent millénaire. En 1210, le siège qu'elle subit lors de la Croisade contre les Albigeois se solda par la condamnation de 140 « parfaits » cathares qui refusaient d'abjurer leur foi à périr dans les flammes du tout premier bûcher collectif du début de la croisade. Rattachées de fait à la couronne de France, les villes fortifiées du Languedoc, la cité de Minerve notamment, seront logiquement impliquées dans la Guerre de Cent Ans puis prendront part aux guerres de religion qui opposeront catholiques et protestants. Enfin, au printemps 1907, la révolte des vignerons du Midi atteint Minerve. De sorte que le dernier sang versé fut celui de la vigne ...

Une chandelle dans la nuit


Informations relatives à cette photographie :
  • Conditions de prise de vue : Fuji X-E2 + Objectif Fujinon XF 35mm F1.4 R - F/1.4 - 1/6 seconde - ISO 200
  • Outil de traitement de la photographie : RAW file converter EX powered by Silkypix 3.2.19.0
  • Optimisation de l'affichage des couleurs à l'écran : Navigateur Firefox 30.0 + Module Color Management 0.5.3
Mots-clés : cité médiévale, Minerve, Hérault, remparts, chandelle, Croisade contre les Albigeois, parfaits cathares, flammes du bûcher, Guerre de Cent Ans, guerres de religion, révolte des vignerons du Midi