Tombée du Ciel

Cette image résulte de la superposition de deux clichés pris, l'un à Rennes-le-Château dans l'Aude, l'autre à Saint-Sauveur en Haute-Garonne. Elle révèle les traits d'un « aérolithe » échoué le 10 juillet 1914 sur une parcelle de ce village situé à quelques kilomètres au nord de Toulouse. Elle souligne son étroite parenté avec les objets célestes - en particulier, les corps solides de notre Système Solaire dont les météorites sont toutes issues. Longtemps, ces pierres tombées du ciel ont constitué les seuls échantillons de matière extraterrestre disponibles sur Terre. L'étude de leurs compositions chimiques et isotopiques a livré de précieuses informations concernant leur provenance - la Lune, Mars, un planétoïde aujourd'hui disparu ou bien encore un fragment d'astéroïde -, les processus de formation des planètes rocheuses ainsi que la composition de la nébuleuse solaire primordiale. Mieux encore : l'analyse de certaines d'entre elles a révélé la présence d'acides aminés, ces briques élémentaires de la vie, alimentant par là-même la théorie de la panspermie selon laquelle la vie sur Terre serait d'origine extraterrestre.

Tombée du ciel


Informations relatives à ces deux photographies :
  • Conditions de prises de vues :
    • [Ciel étoilé] Fuji X-E2 + Objectif Fujinon XF 35mm F1.4 R - F/1.4 - 6.5 secondes - ISO 3200
    • [Météorite] Fuji X-E2 + Objectif Fujinon XF 35mm F1.4 R - F/16 - 2.5 secondes - ISO 200
  • Outils de traitement des photographies : RAW file converter EX powered by Silkypix 3.2.19.0 + GIMP 2.8.10
  • Optimisation de l'affichage des couleurs à l'écran : Navigateur Firefox 30.0 + Module Color Management 0.5.3
Mots-clés : chute de météorite, Saint Sauveur, Haute Garonne, échantillon de matière extraterrestre, analogie avec la composition de la Terre, théorie de la panspermie, origine de la vie