E-books

Hereafter are three books in paper and electronic forms written by French researchers :
point L'Âne et le Bateau. Sept études autour des Contes du Paysan et du Naufragé

by Alain Anselin,, redactor in chief and editor of the journal i-Medjat and of the Cahiers Caribéens d'Egyptologie, Fabrice Silpa, Lecturer at the University of the Antilles-Guyane, France, Nadine Dokoui-Cabrera and Gaelle Jouet.

Introduction : L'Âne et le Bateau est une suite d'études de deux textes célèbres de la littérature de l'Egypte antique, deux « Contes » égyptiens âgés de quatre millénaires, Le Conte du Paysan éloquent ou Tale of the Eloquent Paysan et Le Conte du Naufragé ou Story of the Shipwrecked Sailor des différentes éditions du XXème siècle. Le premier, connu par quatre manuscrits tous antérieurs à la fin de la XIIIème Dynastie, a fait l'objet de nombreuses éditions de Alan H.Gardiner (A. Gardiner, Notes on the Story of the Eloquent Paysan, 1913,264-276) au Colloque de Los Angeles (Reading the Eloquent Peasant: Proceedings of the International Conference on The Tale of the Eloquent Peasant at the University of California, Los Angeles, March 27-30, 1997, Lingua Aegyptia n°8, Göttingen,2000). L'édition du texte hiéroglyphique, accompagnée ligne à ligne de sa translittération et de sa traduction commentée, assurément la plus pédagogique, est celle due à Patrice Le Guilloux (Patrice Le Guilloux, Le Conte du Paysan éloquent, Cahiers de l'Association d'Egyptologie Isis n°2, Angers, 2002). C'est celle que les auteurs, Nadine Dokoui-Cabrera, Gaelle Jouet, Fabrice Silpa et Alain Anselin ont utilisée pour leurs travaux ...








Conte du Naufrage
This electronic book is available on free download in the pdf format. To do so, simply click here.
ligne horizontale
point L'Oreille et la Cuisse. Essais sur l'invention de l'écriture hiéroglyphique égyptienne

by Alain Anselin, redactor in chief and editor of the journal i-Medjat and of the Cahiers Caribéens d'Egyptologie.

Summary : L'Oreille et la Cuisse a pour projet d'établir le lieu social de l'élaboration de l'écriture hiéroglyphique, d'y suivre ses auteurs des derniers artéfacts façonnés aux premiers signes gravés, et d'identifier la langue dans laquelle ils l'ont mise au point, ou du moins l'univers linguistique qui rend compte de sa naissance. Le premier essai recherche les inventeurs de l'écriture hiéroglyphique du côté des équipes d'artisans réunis par les pouvoirs palatiaux prédynastiques, et identifie les modèles (objets naturels ou artefactuels) des plus anciens idéogrammes. La solution de la technologie importée, trop souvent postulée mais non démontrée, pour rendre compte de l'apparition "subite" de l'écriture hiéroglyphique, laisse place à la description généalogique d'une solution autochtone. Le second travail essaie de définir les univers linguistiques qui ont pu fournir à l'égyptien ancien les mots de ses signes à partir de leurs patrimoines d'homophones. Il apparaît que couchitique et omotique, mais aussi nilo-saharien et niger-kordofanien, fournissent avec le plus de régularité des solutions pertinentes. La dernière recherche continue le projet du Colloque organisé par l'Université de Barcelone en mars 1996, et s'inscrit dans un programme de collaboration avec les chercheurs de l'Université de Yaoundé. Elle met en évidence l'africanité profonde des sacrifices funéraires égyptiens, dans leur projet et leur organisation, comme dans leur vocabulaire, et souligne l'importance des savanes préhisoriques du Sahara oriental et nubien dans leur origine.






Oreille et Cuisse
This book is available in paper format for 15.00 euros (shipping included). It can be purchased on line via the secured PayPal system :
PayPal
ligne horizontale
point Conception d'un modèle de visibilité d'étoile à l'oeil nu. Application à l'identification des décans égyptiens

by Karine Gadré, Culture Diff' company-head
Summary : On the interior lid of sarcophagi, on the external surface of water clocks, on the ceiling of temples and tombs dating from about 2100 to about 50 BC and located all along the Nile river, between Alexandria and Aswân, were drawn twenty stellar clocks and eighty star lists in the order of their successive heliacal risings, nocturnal risings or transits. Their identification to stars visible with the naked eye of the Hipparcos catalogue first required the making up of a complete list of these ninety stars accompanied with the translation of their respective hieroglyphic names. The comparison between the stellar arrangements characterizing the one hundred star lists led to their grouping into six types of star lists and to the determination of the spatial, temporal and optical sighting conditions of the decanal stars. These constraints have next been applied to a visibility model of stars visible with the naked eye in the dark or twilight sky of ancient Egypt which combines several astrometric and photometric parameters. Next, the making up of star lists in the order of their heliacal risings, of their nocturnal risings or transits, the comparison with the six prototypes of star lists, the taking into account of several astronomical, philological and parietal criteria, led to contract the number of candidate stars to everyone of the ninety decanal stars. This research work led to draw a map of the sky of ancient Egypt, to better define the ancient Egyptian nighthours, to refine the beginning of the reign of several pharaohs, etc.




These de Doctorat

This electronic book is available on free download on the TEL server.