Cahiers Caribéens d'Egyptologie n°5 (2003)

CCdE



Ce recueil constitué de douze articles dont le résumé ou l'introduction figure ci-dessous est disponible à la vente pour un montant de 26,00 euros (Frais de port inclus)


PayPal
ligne horizontale ligne horizontale
point Hommage à Barbara Adams

point Juan José Castillos : "Report on the 2000 Poznan symposium" (Article en Anglais)
This Symposium lasted four days, between the 29th August and the 2nd September 2000, and the papers dealt mainly with the Western Desert, Predynastic Egypt and the Sudan. Due to the lack of concern by the VARIG Airline with their passengers'needs, I arrived one day late at this Symposium, so I will not comment on most of the papers of the first day which I could not attend, for the few that will be included I thank the speakers for giving me a written copy of their dissertation or, as in one case, because the paper was almost the same as the one delivered in the Cairo Congress. This Report consists of my personal notes on the papers I attended and reflects my personal perceptions and interests, that can be later compared with the Proceedings of this Symposium ...

point Marcelo Campagno : "From Kin-Chiefs to God-Kings - Emergence and consolidation of the state in ancient Egypt" (Article en Anglais)
Explicative factors which try to answer the question about the reasons of the emergence of the State can be grouped according to two basic criteria : concensus and violence. In effect, on the one hand, we have factors based on the assumption that the emergence of a social group which monopolizes the means of coercion occurs with the general consent of the society. On the other hand, we have factors based on the opposite assumption : the State emerges by means of the subjection of a social group by another one ...

point Gwenola Graff : "Les vases nagadiens comportant des représentations d'addax" (Article en Français)
Les représentations d'addax sont relativement nombreuses sur les vases décorés de Nagada I - Nagada II. Elles représentent un ensemble cohérent dont quelques éléments semblent avoir été peints si ce n'est par la même main, au moins dans le même atelier. Les addax présentent une particularité notable, c'est de n'être jamais représentés chassés, alors qu'ils sont abondamment consommés sur les sites d'habitat. On les trouve dans des contextes rituels. En étudiant les éléments du décor qui leur sont associés, on les rencontre très fréquemment en présence d'orantes, ces femmes aux bras levés au-dessus de la tête, flottant au-dessus ou autour de bâteaux. Le choix des mâts-étendards qui figurent alors sur ces bâteaux est très précis. L'addax est associé de manière privilégiée à une sorte de mât. Souvent aussi, un second personnage, masculin cette fois, présente un objet à l'addax ou appose sa main sur le museau de l'animal. On a alors affaire de toute évidence à la transcription graphique de rites associannt l'addax et au mât et à la femme, peut-être comme hiérophanie d'un numen impossible à préciser, mais dont il semble que l'on attende une action ayant trait au renouvellement de la vie, thème omniprésent dans la pensée égyptienne ...

point Richard A. Lobran & Valérie de Liedekerke : "Elephants in ancient Egypt and Nubia" (Article en Anglais)
This article examines the presence of elephants in civilizations of the ancient Nile valley, where they were hunted and distributed to Egypt and to the Classicial Greco-Roman world for ivory, amusement and military purposes. The full study of elephants requires diverse multi-disciplinary research on their evolution, taxonomy, extinction, climate change, the history of human-elephant interactions, and modern issues relating to elephant and ivory policy. This regional view of the past illuminates some of the deep roats of these modern issues in human-elephant relations ...

point Alain Anselin : "Le lièvre et l'éléphant" (Article en Français)
Deux nomes de Haute-Egypte portent les noms emblématiques de deux animaux, le lièvre et l'oryx, dont le biotope est plus assuré du côté de l'arrière pays de savanes sèches et sablonneuses du Sahara oriental que dans le plat pays de la vallée elle-même. Le nome XV est celui du Lièvre. Le nome XVI est celui de l'"animal blanc", l'oryx. Enfin, la Résidence du Nome le plus méridional porte le nom de l'éléphant. Ces sites comptent parmi les lieux majeurs de Haute-Egypte ...

point Annie Perraud : "Analyse des baumes de momification de la momie égyptienne conservée au Muséum d'Histoire Naturelle de Perpignan" (Article en Français)
Le Muséum d'Histoire Naturelle de Perpignan possède dans ses collections une momie humaine égyptienne datée de la XXIème dynastie (1050-975 BC) et un cercueil composite, constitué d'une cuve, d'une couverture de momie et d'un couvercle extérieur, dans lequel repose la momie. Il s'agit d'un don d'Ibrahim Pacha, fils de Mehemet Ali, vice-roi d'Egypte, fait en 1847, en remerciement des soins reçus à Vernet les Bains. La momie est celle d'un homme âgé d'une trentaine d'années nommé Jw=f-n-Hnsw, "Il appartiendra à Khonsou", occupant la fonction de "scribe de la Grande Ennéade du Domaine d'Amon-Rê, roi des Dieux" ...

point Jorge Roberto Ogdon : "A propos of certain gestures in funeral scenes from the New Kingdom" (Article en Anglais)
The theme of the body postures and gestures in ancient Egypt has always been an interesting and difficult subject. It is well-known that the varied poses adopted by the body may have many different meanings for the human beings, whether from the psychological, social/individual, cultural and even religious points of view. Therefore, their study and proper understanding is a major matter for a better comprehension of the ancient Egyptian Thought. Quite recently, Dr. R.H. Wilkinson has made a significant contribution to the analysis of this aspect of Egyptian culture, remarking the fact that one must be very careful at the moment of defining what is a gesture owning a precise meaning and what is not ...

point Oscar Pfouma : "La Formule 309 dans les Textes des Sarcophages - Traduction et Commentaire" (Article en Français)
Rappelons d'abord avec Dominique Valbelle que depuis la fin de l'Ancien Empire, "la compilation théologique des formules qui composaient les Textes des Pyramides était devenue accessible à un cercle de fonctionnaires sous la forme d'un nouveau corpus funéraire, les Textes des Sarcophages". La Formule appelée de manière classique "Spell 309" dans la littérature égyptologique, que je propose de traduire et commenter aujourd'hui, date du Moyen Empire et souscrit évidemment à cet éclairage de la pensée égyptienne par l'histoire de la société égyptienne qui en use ...

point Mubabinge Bilolo : "L'Obscurité dans les quatre couples primordiaux de l'Ogdoade hermopolitaine" (Article en Français)
Le terme kk/kk.t se rencontre dans les textes de tous genres et de presque toutes les périodes. Une des plus anciennes références qui les place à côté des autres p3wtyw ou "éléments primordiaux" reste ce passage des Coffin Texts : "I made light of the darkness for it ... It was I who again begot the Chaos-gods in chaos, in the Abyss, in darkness and in gloom" (CT, I, spell 76). Son corrélat féminin apparaît dans des textes de la période Saïte, et plus précisément au cours du règne du roi Amasis. Ce qui nous pousse à soutenir que les textes qui parlent de kk et kk.t comme formant un couple sont d'une tardivité non négligeable ...

point Oum Ngidi : "Notes sur la grammaticalisation du cardinal "un", w', en égyptien ancien" (Article en Français)
Cet article examine les constructions grammaticales fondées en égyptien et dans les langues bantu en l'occurence du basaa sur le numéral "un" et appelle à leur inventaire comparatif dans l'ensemble des familles de langues africaines pour une meilleure intelligence des manières de penser des civilisations du continent ...

point Gabor Takacs : "Aegypto-Afroasiatica XVIII" (Article en Anglais)
The present part of the series "Aegypto-Afroasiatica" has been prepared in memoriam Eva Grigassy, at the same time also as a gift in honour of her loving husband, Prof. Lazlo Kakosy with the best health wishes. "Aegypto-Afroasiatica" is to collect new etymologies for Egyptian roots as compared with the lexical stock of the related Afro-asiatic daughter language branches (Semitic, Berber, Cushito-Omotic, Chadic). This series of papers has been running since 1995. The new results published in these papers issue from my work on the long-range project for the first comprehensive etymological dictionary of Egyptian (=EDE, Leiden, since 1999, Brill). For the consonant correspondences of the Afro-Asiatic branches cf. esp. EDE I 263-270 ; Takacs 2001, 114-115. The numbering of the etymological entries is running continuously from "Aegypto Afroasiatica I" ...
ligne horizontale