Cahiers Caribéens d'Egyptologie n°16 (2012)

CCdE



Ce recueil constitué de dix articles dont le résumé ou l'introduction figure ci-dessous est disponible à la vente pour un montant de 26,00 euros (Frais de port inclus)


PayPal
ligne horizontale ligne horizontale
point Editorial d'Alain Anselin

point Heba-Tallah A. A. Ibrahim, Inspector, Aswan : "Megalithic Architecture and the Nubian Desert" (Article in English)
The Nabta Playa Basin is located in the Nubian Desert, at the most southern part of the Western Desert in Egypt, 170 km west of Abu Simbel and 30 km north of the Sudanese border. Here several large clusters of collapse quartzitic sandstone Megalithic stelae have been found. They extend about 2,5 km, in an approximately north-south direction. Nabta Playa is known as a famous Neolithic ceremonial center in the Eastern Sahara as a result of the hard work of more than 40 seasons during the last 45 years by the Combined Prehistoric Expedition, headed by Fred Wendorf and Romuald Schild. It is a large basin formed by deflation during the Last Pleiostene hyper-arid interval between about 65 000 and 13 000 years ago ...

point Alain Anselin, membre des Ankhou : "Le Htmw et la htmt. Pouvoir, statut et genre prédynastique" (Article en Français)
Les deux derniers siècles du quatrième millénaire BC, les siècles des Dynasties 0 et I, sont caractérisés par de grands changements sociaux et culturels, qu'exprime parfaitement l'émergence de nouveaux agencements politiques - charriant partout les formes anciennes qui les encadrent de leurs normes et de leurs valeurs - et élaborant simultanément de nouvelles règles. Les polities palatiales se dotent d'une administration au service de leur apparat funéraire et des domaines qui l'approvisionnent, développant l'outil le plus remarquable de l'exhibition de leur idée du pouvoir et de la gestion des territoires et des échanges - l'écriture. En quelques décennies, les inscriptions hiéroglyphiques, gravées, incisées ou encrées sur des jarres, bols, coupes, étiquettes, sceaux, stèles, se multiplient à mesure du développement des cérémoniels politiques et religieux des fêtes royales, particulièrement celles de l'egyptian way of death, de l'egyptian way of life du Palais et de sa Cour - et des nécessités toujours plus complexes de leur administration.

point Nagwa Arafa, Université de Helouan : "La stèle de Roudj au Musée égyptien du Caire" (Article en Français)
La stèle du Roudj figure dans la Catalogue Général publié par H.O. Lange et H. Schafer, sous le numéro 20514. Elle est actuellement conservée dans la salle 47 du Musée égyptien du Caire. Elle provient du cimetière nord d'Abydos. Son état de conservation est moyen, la partie supérieure étant perdue. Cette stèle en calcaire mesure 0,60 cm de hauteur et 0,53 cm de largeur. Son état de conservation est bon si ce n'est la perte de sa partie supérieure. Son décor se développe sur trois registres, les inscriptions et les représentations sont gravées en creux.

point Adel Zine Al-Abedine, Département d'Archéologie de l'Université de Tanta : "Une statue d'une personne portant un Naos à Tell el-Faraîn (Buto) (Article en Français)
Pendant les fouilles conduites par l'Organisation des Antiquités Egyptiennes et la Faculté des Arts Université de Tanta, une statue a été découverte à Tell el-Faraîn (Buto). Enregistrée sous le numéro 416 par l'Inspection des Antiquités de Kafr El-Sheikh, elle est désormais conservée au magasin de Tell Basta, et n'avait fait l'objet d'aucune publication. Dans cet article, l'auteur identifie propriétaire de la statue et période historique.

point Faten Hamdy El-Elimi, Université du Canal de Suez : "Le personnel administratif du temple d'Amon-Rê à Karnak durant la XXème dynastie" (Article en Français)
A la mort de Ramsès III, le Domaine du dieu de Karnak totalisait 81322 (ou 83632) personnes au service d'Amon et 125 fonctions, allant du grand prêtre au petit artisan attaché au service de ce dieu. C'était évidemment un cas exceptionnel montrant les ressources considérables dont disposait cette grande fondation. En revanche, les ressources des autres temples d'Héliopolis et Memphis étaient bien plus limitées. Le temple d'Amon à Karnak possédait sa propre administration : directeurs du domaine, chefs des scribes du domaine, scribes de la compabilité, chefs des soldats, chefs des recrues et d'autres fonctions, répartis dans une pléiade de services : un véritable ministère ! Dans cet article, nous présentons le personnel administratif et les documents qui s'y rapportent sous forme de fiches d'identité.

point Maria Belén Castro : "Es posible hablar de un 'campo literario' en el Egipto antiguo ? Reflexiones en torno a las perspectivas de Pierre Bourdieu y la literatura egipcia" (Article in Spanish)
En los últimos anos, las investigaciones sobre la literatura antigua egipcia han introducido enfoques que indagan en los problemas de definición de lo literario y en los contextos de producción/recepción de los textos. Ello ha constituido una novedad en tanto hasta los anos '70 las expresiones literarias egipcias eran presentadas en forma de antologías que compilaban los diversos relatos introducidos por un breve comentario contextualizador.

point Mouhamadou Nissire Sarr, Université de Yaoundé I : "Frontières et conflits en Egypte pharaonique" (Article en Français)
L'iconographie de la palette de Narmer véhicule l'image des premières formes d'asservissement humain dont les voisins immédiats de l'Egypte ont été victimes. Le roi y est représenté, au recto comme au verso, armé d'une massue piriforme écrasant les ennemis du pays. Originaire du sud, le pouvoir s'est consolidé au nord avec les travaux d'endiguement entamés sous le règne du pharaon Scorpion portant la couronne blanche de la Haute Egypte ; vêtu d'une tunique et d'un pagne à la ceinture duquel est attachée une queue de taureau, il aménage à l'aide d'une houe un canal, tandis qu'un homme emplit un couffin de terre et que d'autres s'affairent à proximité de l'eau à côté d'un palmier en pot. Ce sont probablement ces travaux d'aménagement qui ont rendu habitables et exploitables les rives du fleuve et les abords du delta. La capitale de l'Egypte unifiée s'est déplacée de Nekhen à This, près d'Abydos. La naissance de l'Etat, la mise en place des institutions, l'officialisation de certains rites religieux comme la fête Sed (sous Djer), provoquent une logique d'expansion et de contrôle, sinon d'annexion, des pays voisins motivée par la volonté de se procurer et d'exploiter leurs richesses, tout au long de la période thinite, puis pendant les dynasties de l'Ancien Empire.

point Alessandro Suzzi Valli, Universita degli Studi di Napoli 'L'Orientale' : "Four Egyptian Names of Body parts" (Article in English)
Some scholars, in their recent works on African linguistics, have focalized their studies on a supposed 'Saharan common culture and vocabulary'. In this regard, Herrmann Jungraithmayr, followed by many others, has mentioned the existence, all along the Saharan and sub-Saharan belt, of an interlacing-cultual-complex. A specific research on the characterization of Benue-Gongola-Chad basin zone of linguistic (and ethnic) compression carried out by Jungraithmayr and Leger in 1993 is relevant here for our topics: "Through the close geographical proximity of different languages within this area, a great number of cultural contacts and linguistic interferences have taken place. This fact has led to a high degree of mutual influence on nearly all linguistic levels." Within this general process of convergence, the lexicon constitutes the linguistic component that is more susceptible of being influenced by contacts with other languages geographically adjacent.

point "Compte-rendu de l'Old Kingdom Pottery Workshop 2" (Article en Français)
Les 4, 5 et 6 juillet 2011, une conférence internationale, le Old Kingdom Pottery Workshop, s'est tenue à l'Institut d'Archéologie de l'Université de Varsovie (Pologne). (...) Ce second workshop avait pour projet de parcourir l'histoire de la société égyptienne à travers celle des poteries, des temps archaïques à la Première Période Intermédiaire.

point Per Stomremyr, with the aid of Adel Kelany and Dirk Huyge : "Emergency in Wadi Abu Subeira, Egypt : Palaeolithic rock art on the verge of destruction" (Article in English)
In 2006 one of the most important recent archaeological discoveries in Egypt were made in Wadi (Chor) Abu Subeira near Aswan : a team lead by Adel Kelany of the Supreme Coucil of Antiquities found a stunning assemblage of petroglyphs dating to the Late Palaeolithic era (c. 15-20 000 years ago). Ongoing surveys have shown that the initial find was the tip of the iceberg only, which makes Subeira perhaps the richest place of Ice-Age art in North Africa, comparable to the site of Qurta, 50 km to the north. Unfortunately, the Subeira rock art is extremely threatened by modern mining, which lately has proven to be even more widespread than previously thought : a truly unique testimony of mankind's early art is now on the verge of destruction.
ligne horizontale