Accueil A propos de Atlas de la Lumière PhotoExploration AstroEgypto Produits Services Espace Client English version
A propos de Atlas de la Lumière PhotoExploration AstroEgypto Produits Services Espace Client Mentions légales English version

Atlas de la Lumière

Atlas de la Lumière

Dans la nuit intensément noire, notre regard se perd.
Il scrute la moindre source de lumière - en quête de repère.
Depuis la Terre, nous contemplons le Ciel. Depuis l'espace, nous admirons la Terre,
la Lune, puis les planètes et autres petits corps de notre Système Solaire.
Mais que ressentirions-nous au-delà de cette frontière ?

ligne horizontale
point Le ciel visible à l'oeil nu depuis la Terre

Ici commence notre voyage dans l'Univers ... A la surface de notre Terre. Eloignez-vous des éclairages artificiels, levez vos yeux vers le ciel et contemplez ces nombreux points lumineux qui parsèment l'obscurité, le vide, l'infini, l'inconnu ... Leurs couleurs, leurs brillances diffèrent, leur distribution spatiale également. De sorte que nos ancêtres les ont regroupés en constellations arborant pour la plupart des formes animales (Ursae Majoris, Draco, Canis Majoris, etc.), pour certaines des formes humaines (Orionis). Toutes semblent distribuées à la surface d'une sphère centrée sur notre Terre. Notre voyage démontrera que cette assertion n'est qu'illusion, toutefois ...

point La Terre, ce mince croissant de lumière

A l'ère du NewSpace, prenons un ticket pour l'espace. Embarquons à bord d'une navette spatiale. Enfilons notre combinaison, notre casque, et asseyons-nous confortablement au sein des sièges prévus à cet effet. Les moteurs s'allument, la fusée tremble. 3, 2, 1 ... Go ! C'est parti. Le décollage est nominal. Après quelques heures de croisière, nous voici déjà à 50 000 kilomètres de la Terre. En cet instant précis, notre planète nous apparaît sous l'aspect d'un mince croissant de lumière, à relative proximité de la constellation d'Orion et de l'étoile Sirius.

Croissant de Terre

Cette vue 3D de la Terre illuminée par le Soleil est le fruit de simulations numériques combinant images satellites de la Terre et algorithmes de positionnement des astres (Terre, Soleil, étoiles) sur la voûte céleste. Elle simule une vue acquise le 31 mars 2022 à la distance de 50 000 km. A cet instant précis, la constellation d'Orion et l'étoile Sirius se situent à relative proximité de notre Terre. En l'absence de toute pollution lumineuse, la Terre figure sous l'aspect d'un mince croissant de lumière.
point La Terre, l'une des planètes de notre Système Solaire

A mesure que nous nous éloignons de notre Terre, divers objets de tailles et de couleurs différentes apparaissent au sein de notre champ de vision. Ce sont les autres planètes de notre Système Solaire. Certaines sont rocheuses (Vénus, Mars), d'autres gazeuses en revanche (Jupiter, Saturne, Neptune). Mais toutes figurent à proximité d'un plan nommé écliptique, centré sur le Soleil.

Alignement planétaire

Sur cette vue 3D figurent les planètes Vénus, Jupiter, Neptune, Mars, Terre et Saturne illuminées par notre Soleil. Elle résulte de simulations numériques combinant images satellites des planètes de notre Système Solaire et algorithmes de positionnement des astres (Terre, Soleil, planètes, étoiles) sur la voûte céleste. Elle simule une vue acquise le 5 mai 2022 à la distance de 150 000 kilomètres de la Terre.